Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 11:10

 

N° 87 du 20 février 2013

 

Réalisée grâce à l’aide et aux apports des membres des collectifs français et étrangers contre les hydrocarbures de roche-mère.

Merci à tous les contributeurs et contributrices bénévoles qui passent des jours et des nuits à recueillir des informations et à les partager.

 

 

Non au hydrocarbures de roche-mÈre, ni ici, ni ailleurs !

 

clip image004

 

clip image006


140 milliards de m3 de gaz torché dans le monde en 2011

 

 

HYDROCARBURES de Roche-mÈre…

ou pas

 

FRANCE


Actualité administrative

 

Cent fois sur le métier...

par la rédaction de la Revue Oeil Ouvert

 

Rapport Galois, rapport Ancre, annonce du Ministre du Redressement productif, offensives du lobby pétrolier via les nombreux colloques, conférences, et débats, il ne manquait plus que le loup entre dans la bergerie : l’OPECST s’attaque à l’Assemblée Nationale et ouvre, à deux battants, la porte aux essais de techniques alternatives à la fracturation hydraulique.

 

Le 31 janvier dernier,  l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) se réunissait à l'assemblée nationale. A l’ordre du jour : L’ Examen de l'étude de faisabilité d’un rapport, défendue par MM. Jean-Claude Lenoir et Christian Bataille, sur les "techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste". Ce travail avait été initié par la saisine de la commission des affaires économiques du Sénat le  21 novembre dernier.

A cette occasion, les députés Christian Bataille et Jean-Claude Lenoir ont présenté devant l’OPECST un pré-rapport d’une vingtaine de pages, sur la faisabilité d’un rapport détaillé sur cet objet.

A la lecture de ce document, on relève tout d’abord la volonté de définir clairement le terme généralement utilisé, à tort, de « gaz de schiste » :

 

clip image008

 

LA fracturation Hydraulique intervient-elle pour extraire le gaz de houille ?

 

On remarque donc que les gaz de houille (annoncés par Montebourg comme des hydrocarbures ne nécessitant pas de fracturation hydraulique pour leur extraction), sont ici classés comme hydrocarbures non conventionnels… à récupérer éventuellement par la fracturation hydraulique !

C’est du moins ce que dit le récent rapport (22 janvier) de
l'Institut français du Pétrole-Energies Nouvelles (IFPEN) « Hydrocarbures de roche-mère, Etat des lieux » p28 : « ...§ 2.2 Produire du gaz de houille (...) dans les cas où la fracturation naturelle est insuffisante, la technique de fracturation hydraulique est utilisée...».

A ce propos, rappelons que, lors de la conférence environnementale le 14 septembre, le Président de la République a rappelé que « dans l’état actuel de nos connaissances, personne, je dis bien personne, ne peut affirmer que l’exploitation des gaz et huile de schiste par fracturation hydraulique, seule technique aujourd’hui connue, est exempte de risques lourds pour la santé et pour l’environnement ». Il avait alors demandé à la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie « de prononcer, sans attendre davantage, le rejet des sept demandes de permis déposées auprès de l’Etat, et qui ont légitimement suscitées l’inquiétude dans plusieurs régions de France », ajoutant que «s’agissant de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels, telle sera ma position durant le quinquennat. »

( voir aussi plus bas)

 

 

La fracturation au propane liquide est-elle une fracturation hydraulique ?

 

La piste la plus probable pour l’instant, aux dires des deux députés précités, serait celle de la fracturation au propane liquide :

 

clip image010

 

Sauf que la fracturation au propane liquide reste une fracturation hydraulique ! En effet, le propane liquide, comme l’eau dans la fracturation hydraulique, « est destiné à véhiculer les additifs, sable  et tout le cortège de produits chimiques utilisés dans la fracturation hydraulique, antibactériens, tensio- actifs, anti corrosifs, gélifiants, etc. » .

 

Donc de ce point de vue il n’y a pas de différence (entre ces deux techniques) au niveau des entrants. Au niveau de ce qui ressort c’est différent, car le gaz liquéfié introduit ressort sous forme gazeuse et n’entraîne pas de la même manière les produits que l’on a introduits. En principe tous les produits restent au fond, sauf ce qui ressortira sous forme gazeuse? C’est l’inconnue. Pour une exploitation de pétrole de schiste il est probable que le pétrole, remontera une partie des produits chimiques, il faudra les séparer. » (Auteur: lamarck)

 

Cependant, ce n’est pas ce qui est écrit dans l'étude de faisabilité de Lenoir-Bataille: 

"Il semble préférable à vos rapporteurs de ne désigner par fracturation « hydraulique » que celle réalisée principalement à partir d’eau, ce qui correspond à l’usage normal de cet adjectif. 

Autrement dit, pour les rapporteurs de l'Opecst, la fracturation au propane n'est pas une fracturation hydraulique.

 

Autre chose que dit ce rapport :

clip image012

 

ou encore :


clip image014

 

Bref, quoi qu’il en soit, et quelle que soit le manque de consistance que présente ce rapport de faisabilité, sur la base de ce dernier, l’OPECST a donné son feu vert pour poursuivre l’étude.

Des auditions auront lieu dans les mois qui viennent, suivis de déplacements à l'étranger. Le sénateur UMP a par ailleurs assuré à l'AFP : "Nous sommes ouverts à entendre toutes les personnes qui le souhaitent notamment des opérateurs, des ONG, des gens qui sont contre".

Les opposants au gaz de schiste ont d’ores et déjà dénoncé cette initiative, qu'ils jugent en totale contradiction avec la transition énergétique prôné par le gouvernement, et qui consiste à rendre la France moins dépendante du nucléaire et des énergies fossiles. Ils ont reçu le soutien de Delphine Batho, qui a déclaré lors d'un récent déplacement à Grenoble: "l'enjeu de la transition énergétique (...) ce n'est pas d'aller chercher de nouveaux hydrocarbures, et je pense notamment aux gaz de schiste".

 

clip image016

 

Voir aussi :


 Le Parlement va se pencher sur les techniques alternatives d'extraction du gaz de schiste

 

"Si les gaz de schiste sont une chance pour la France, l'OPECST le dira !"

Par Ludovic Dupin - 31 janvier 2013

 

Gaz de schiste : le Sénat lance une étude parlementaire sur les « alternatives » à la fracturation hydraulique

 

 

NOTE :

 

L'OPECST a pour mission d'informer le Parlement des conséquences des choix de caractère scientifique et technologique afin d'éclairer ses décisions. A cette fin il recueille des informations, met en oeuvre des programmes d'études et procède à des évaluations Il a été créé par la loi 83-609 du 8 juillet 1983.

 

 

Gaz de schistes : la réforme du code minier n’autorisera pas la fracturation hydraulique

 

 

clip image018

 

AUDITION SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE DE JEAN-MARC JANCOVICI, A L'ASSEMBLEE NATIONALE

Publiée le 6 févr. 2013

 

Efficace, percutante, la démonstration de Jancovici sur l’évidence de la crise inévitable liée à la fin de l’énergie artificielle vous fera changer votre fusil d’épaule : TOUS A LA TRANSITION !!…Et vite !!

Intégralité de l'audition de Jean-Marc Jancovici sur le Changement Climatique à l'Assemblée Nationale, à la Commission sur le Développement Durable.

Pour les détails,le site de JM Jancovici

 

 

Question écrite n° 04389 de M. Marcel-Pierre Cléach (Sarthe - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 07/02/2013 - page 386

 

M. Marcel-Pierre Cléach appelle l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur l'avis rendu par l'Académie des sciences au sujet du gaz de schiste dans son rapport intitulé « La recherche scientifique face aux défis de l'énergie ».

Bien que non consultée lors du débat national sur la transition énergétique, l'institution scientifique entend faire part de son point de vue en émettant dans ce rapport neuf recommandations « en direction des pouvoirs publics et de tous les acteurs de la vie économique » et en premier lieu, les académiciens souhaitent revenir sur le bannissement des gaz de schiste du paysage énergétique.

 

 

GAZ DE HOUILLE : LA LORRAINE POURRAIT PRENDRE SA REVANCHE SUR LE GRISOU

 

clip image020

 

 

Le bassin houiller pourrait aujourd'hui tenir sa revanche en développant une nouvelle activité : l'exploitation du gaz de houille contenu dans les veines de charbon.

Une intention confirmée par le ministre ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg: la France va exploiter le gaz de houille, a-t-il annoncé récemment sur France 2.

C'est un élément de compétitivité (...) sans atteinte à l'environnement, a-t-il fait valoir.

C’est sur le permis de Folschviller que European gas limited a effectué ses premiers forages concluants. Et EGL envisage de nouveaux puits en Moselle-Est. Plusieurs arrêtés préfectoraux, datés de septembre 2012, donnent acte à la société EGL d’effectuer des explorations minières en Moselle-Est dans le périmètre du permis dit de Bleue Lorraine « en vue d’évaluer le potentiel gazeux dans les veines de charbon ». Il s’agit des communes de Freybouse, Pontpierre, Loupershouse et Tritteling-Redlach.

 

En savoir plus sur les gaz de houille

Par Claire Fages / mardi 29 janvier 2013

 

EXTRAIT


Citant Pascal Belloc, du Groupement des entreprises parapétrolières.

« L'extraction du gaz de houille est légale en France, contrairement au gaz de schiste : les forages horizontaux sont autorisés. C'est la fracturation accompagnée d'injections d'eau dans la roche qui est interdite, la fameuse « fracturation hydraulique ». Le grisou pourrait donc devenir le premier gaz non conventionnel exploité en France. Mais sauf miracle, il y a peu de chance qu'il soit rentable tant que l'on ne pourra pas faire de la fracturation, qu'elle soit hydraulique ou non, pour stimuler la sortie de terre de ce gaz de houille, C’est ce qui est fait couramment en Australie et en Amérique du Nord pour stimuler la production. »

 

Voir aussi :


Gaz de houille : de quoi parle-t-on ?

 

Et plus spécialement sur le gaz de houille dans le Gard


EXPLOITATION DU GAZ DE HOUILLE : RETOUR EXPLOSIF EN CEVENNES ?

ARNAUD BOUCOMONT /Midi Libre - 08/02/2013

 

 

La loi interdisant la fracturation hydraulique visée par une Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC).

 

Schuepbach essaie de faire tomber là loi du 13 juillet 2011 (Interdiction de la fracturation hydraulique) en le déclarant inconstitutionnelle. Pour cela, l'entreprise états-uniennes, ex-titulaire des permis de recherche de Nant et de Villeneuve de Berg, a posé une question prioritaire de constitutionnalité concernant les Art 1 & 3 de la loi. Le tribunal administratif de Cergy décidera de faire suivre cette demande au conseil constitutionnel, qui devra dire si oui ou non la loi est conforme à la Constitution. 


Voir le COMMUNIQUE DE PRESSE de l’association NO GAZARAN !

Le  31 janvier

 

clip image022

 

 

EXTRAIT

L'annulation de la loi interdisant la fracturation hydraulique remettrait en état les permis annulés et les demandes de permis rejetées, et nous reviendrions à la situation du printemps 2010.

Derrière le recours de Schuepbach, c'est bien évidemment l'ensemble des partisans de l'exploitation des gaz et huile de schiste qui espèrent.

L'association no gazaran ! souhaite que se fassent entendre toutes les voix autorisées, de citoyens, de scientifiques, de juristes, pour contrer cette contre-offensive des pétroliers et défendre la constitutionnalité de l'interdiction de l'extraction des gaz et huiles de schistes, car la pollution lors de l'extraction n'est pas le seul motif de refus.

 

 

RADICALISATION

 

LES MEMBRES DES COLLECTIFS SUIVIS « AVEC CONSTANCE »

D’après l’AFP Publié le 04/02/2013

 

Les services de renseignement de la police ont reçu récemment comme instruction de suivre "au plus près" les entreprises en difficulté afin d'anticiper une éventuelle "radicalisation" de mouvements sociaux, selon une note de service. "Dans un contexte économique dégradé qui touche l'ensemble des territoires, il est important de suivre au plus près la situation des entreprises et filières fragilisées, ou susceptibles de le devenir", explique cette note du directeur central de la sécurité publique (DCSP), qui fixe les objectifs prioritaires de la sous-direction d'information générale (SDIG, ex-RG).

(…)

« [...] Les mouvements de défense de l'environnement, qui peuvent être amenées à conduire des "actions fortes" sur les thèmes du nucléaire ou du gaz de schiste, doivent également "faire l'objet d'une veille permanente", explique cette note. »

 

 

Transition ENERGETIQUE

clip image024

 

TRANSITION ENERGETIQUE : LES MINISTRES ONT REÇU LEUR LETTRE DE CADRAGE

Frédérique Vergne | 28/01/2013

 

En fin de semaine dernière, Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, a adressé aux membres de son Gouvernement, les « lettres de cadrage pour la transition écologique en 2013″. Ces lettres fixent pour chacun des ministres les priorités pour 2013.

 

clip image026

 

PARTICIPEZ !!

 

4 février 2013

Ouverture du site du débat sur la transition énergétique :

 www.transition-energetique.gouv.fr

 

 

LANCEURS D’ALERTES

 

La proposition de loi "relative à l'indépendance de l'expertise en matière de santé et d'environnement et à la protection des lanceurs d'alerte" a été adoptée mercredi 23 janvier par la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale.

 

 

ACTIONS ET REACTIONS

DES COLLECTIFS, ELUS ET ASSOCIATIONS  contre les hydrocarbures de roche-mÈre

SEINE-ET-MARNE, AISNE, ET MARNE


"Hess Oil veut cartographier le sous-sol briard"

Pour mémoire, ci-dessous, travaux de forage bénéficiant d'un arrêté préfectoral en cours de validité. 

 

FORAGES DE RECHERCHE EN SEINE-ET-MARNE (doc NE 77 – août 2012)

COMMUNE CONCERNEE

PERH (1)

Arrêté préfectoral

Date

DOUE

CHÂTEAU-THIERRY

01/DRIEE/SESS modifié par

2012/DCSE/M/004

12.10.2010

22.06.2012

JOUARRE

CHÂTEAU-THIERY

02/DRIEE/SESS

modifié par

2012/DCSE/M/005

12.10.2010

 

22.06.2012

SIGNY-SIGNETS

CHÂTEAU-THIERRY

03/DRIEE/SESS

modifié par

2012/DCSE/M/006

12.10.2010

22.06.2012

NONVILLE

NEMOURS

2012/DCSE/M/009

10.08.2012

SOURDUN

NOGENT-SUR-SEINE

2012/DCSE/M/010

10.08.2012

CHARTRONGES

LEUDON-EN-BRIE

2012/DCSE/M/011

10.08.2012

SAINT-MARS-VIEUX-MAISONS

LEUDON-EN-BRIE

2012/DCSE/M/012

10.08.2012

(1) Permis exclusif de recherche d'hydrocarbures

 

 

Début d'un forage pétrolier dans la Marne

3 janvier 2013 Romandie .com

 

Un forage pétrolier mené par la compagnie américaine Hess Oil a débuté à Huiron (Marne), près de Vitry le François, a annoncé mardi la compagnie britannique Egdon Resources, associée à cette prospection qui a suscité des oppositions locales. Le forage réalisé sur le permis dit de Mairy qui a débuté dimanche sur le puits Huiron-1  durera environ 60 jours.

 

Le 8 mars dernier, selon L’Union l’Ardenais Monsieur Jacky Desbrosse, maire de Huiron, s’était dit rassuré et confiant dans nos projets de recherche sur la commune de Mairy-sur-Marne : « Nous avons organisé une réunion avec Toréador. Ils nous ont rassurés et bien expliqués comment ils allaient travailler. Nous avons eu la certitude que ce forage d’exploration sera conventionnel. De plus, c’est un forage de sondage, ce qui ne veut pas dire qu’il y aura exploitation », a-t-il expliqué au journaliste. Puisque le Maire le dit…

 

La petite compagnie Egdon précise également avoir cédé 35% du permis de Mairy à Hess Oil, ramenant sa part à 15% contre 85% pour son homologue américaine.

 

Ce forage survient alors que, dans le village voisin de Courdemange, un forage a déjà eu lieu précédemment. Un autre forage est en train à Ecury sur Coole  à 27 km de là.

 

clip image028

 

 

AIN

 

TOUT SUR LE PERMIS DES MOUSSIERES

 

Dont la demande de renouvellement a été déclarée recevable le 3 décembre dernier.

 

 

Dans un courrier adressé à Delphine Batho,  en date du 31 janvier 2013, les députés UMP

 

-         Marie-Christine Dalloz, députée du Jura,

-         Virginie Duby-Muller, députée de Haute-Savoie,

-         Etienne Blanc, député de l’Ain

-         Xavier Breton, député de l’Ain

-         Charles de La Verpillière, député de l’Ain

-         Damien Abad, député de l’Ain

 

Expriment leur opposition aux forages, et demandent à la ministre ses intentions quant à la reconduction du Permis des Moussières…

 

 

GRANDE MOBILISATION

 

clip image030

 

NANTUA 16 MARS 2013

Grande Manif contre les forages hydrocarbures.

Opposition au renouvellement du permis des Moussières.

Non à la recherche et l'exploitation des hydrocarbures ultimes (gaz et huile de schiste, tight gaz, gaz de houille ...)

 

VAUCLUSE et ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE


PERMIS DE GARGAS

 

Gaz de schiste : avis favorable pour Gargas

Publié le samedi 26 janvier 2013

 

Pascal Durand, secrétaire national d’Europe Ecologie Les Verts était hier en visite dans le Vaucluse. Lors de son passage à Carpentras, Olivier Florens, conseiller général d’EELV, a annoncé qu’on n’en avait pas fini avec les permis de recherches de gaz de schiste dans le département : il venait d’apprendre que l’ancien préfet, juste avant de partir, avait émis un avis favorable au permis de Gargas sur des hydrocarbures "conventionnels".

Voici la carte des communes 84 et 04 qui seraient  concernées par la demande de permis « GARGAS ».
 
clip image032

 


Liste des communes impactées :


Cavaillon / Lagnes / Robion / Cheval-Blanc / Mérindol / Puget / Lauris / Cadenet / Ansouis / Cucuron / Lourmarin / Bonnieux / Goult /  Roussillon / Gargas / Apt / Saignon / Villars / Saint-Saturnin-lès-Apt / Lioux / Villelaure / Céreste / Viens / Gignac / Caseneuve / Rustrel / Revest-des-Brousses / Simiane-la-Rotonde

 

 

Hautes Pyrénées

 

Collectif 82 Citoyen « Non aux gaz de schiste 82 »  

le blog incontournable !

 

Prochain forage à Azereix (65)

 

clip image034


Une plate-forme prête à l'emploi pour un  forage près de la commune D’Azereix. pour un forage de 5000 mètres.

Un forage a été réalisé en mars 2012 à Bénac à 15 km d'Azereix (Hautes Pyrénées).

(…)

Une différences entre les forages de 1969 et les nouveaux forages, sera l'utilsation de produits utilisés tel que le Glidrill, la rolls de la micro-fracturation chez A Smith/Schlumberger Compagny sur le forge de Bénac 


clip image035

 

 

clip image037

Base d'information sur les permis en France (BIP)

 

 

clip image037

LE NOUVEAU BLOG DE L’INTERCOLLECTIF 22 SEPTEMBRE SUD

 

 

DANS LES MEDIAS

 

clip image040

 

LA MALEDICTION DU GAZ DE SCHISTE

 

voir le documentaire De Lech Kowalski

 

Et lire l’interview de Lech Kowalski

 

EXTRAIT

 

 « Selon moi, il s’agit d’une nouvelle forme de guerre menée contre les citoyens. Une guerre civile où les compagnies ont davantage de pouvoir que les gouvernements. Elles ont les lois pour elles. L’objectif est de faire un maximum de profits. Les citoyens ne sont plus que de simples consommateurs. Voilà la nouvelle réalité du monde dans lequel nous vivons. C’est le contraire de la civilisation. »

 

 

GAZ DE SCHISTE : L'UNIVERSITE DE PAU NE BAISSE PAS LES BRAS

Par Éric Normand / 29 01 2013

 

Si la recherche sur le potentiel de l'arc électrique n'a pas donné les résultats escomptés, les chercheurs palois n'entendent pas arrêter leurs travaux sur le gaz de schiste.

 

A LA  RADIO

 

L'EMISSION RADIO DE “TOUCHE PAS A MON SCHISTE !”

Présentée par Thierry Gautier avec nos chroniqueurs, par ordre d'entrée en piste : Brigitte, Christophe, Michel et Loïc.


Au programme :

- les brèves France et Europe,

- le dossier spécial : "comment répondre à la consultation publique organisée par la commission européenne”,

- les brèves Internationales,

- L'agenda.

 

 

http://www.frequenceterre.com/chroniques-environnement-070213-3408-Gaz-de-Schiste-le-cout-hydrique.html

 

clip image041

 

clip image043


Alexander Likotal, président de l'ONG "GreenCross" créée par Mickael Gorbachov pour protéger les ressources hydriques sur la planète, nous explique que le coût hydrique de la Fracturation hydraulique est juste insupportable pour les générations futures.

 

 

DOCUMENTS

 

UN DOCUMENT REVELATEUR SUR LA DANGEROSITE DES BOUES DE FORAGES, NOTAMMENT

Par Charlotte Guérin qui a fait son stage chez TOTAL.

Ce rapport est resté confidentiel jusqu’en septembre 2011. EDIFIANT !!


clip image044

 

clip image046

 

clip image048clip image050

 

 

BILAN TOXICOLOGIE/CHIMIE, DU CHIMISTE ANDRE PICOT, PRESIDENT DE L’ATC-ASSOCIATION TOXICOLOGIE CHIMIE.

 

“Rapport Picot” : dernière version, septembre 2012. (3ème version)

 

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore… A lire et à relire

 

 

LE POMPON


clip image052

 

Le solaire pour extraire des hydrocarbures de roche-mère

 

GAZ DE SCHISTE: PAS SI ENTERRE

Libie Cousteau (L'Express) - 21/11/2012

 

Voir la vidéo en bas de page en particulier en fin de reportage une séquence sur la récupération assistée de gaz en chauffant la roche avec de la vapeur  fabriquée grâce à un chauffe-eau solaire géant. Tout le paradoxe de la fuite en avant des marchands d’hydrocarbures….

 

 

http://dyson.cornell.edu/research/researchpdf/wp/2012/Cornell-Dyson-wp1212.pdf

clip image054

 

 

 

HYDROCARBURES DE ROCHE–MERE

actualité des A L’ETRANGER

 

EUROPE

 

LATE LESSONS FROM EARLY WARNINGS: SCIENCE, PRECAUTION, INNOVATION

"Aujourd'hui, rien ne garantit que nous vivrons aussi longtemps que nos parents, qui ont grandi dans un environnement moins imprégné de produits chimiques que le nôtre". C'est par ces propos inquiétants que la directrice de l'Agence européenne de l'environnement, Jacqueline Mac Glade, a ouvert la présentation du deuxième volume du rapport Signaux précoces, leçons tardives, au Parlement européen, le 23 janvier. (…)

 

 

INITIATIVE CITOYENNE EUROPEENNE (ICE)

CONTRE LES ECOCIDES

 

Un collectif de citoyens européens a lancé, mardi 22 janvier, à Bruxelles, une ICE pour créer une loi contre les écocides. Il faut un million de signatures pour envisager que l'UE punisse un jour les crimes contre l'environnement.

Reconnaître à la Terre ses droits et lui fournir de bons avocats. C’est l’ambition de l’initiative « End ecocide in Europe » (arrêtez l’écocide en Europe), portée par un comité de ressortissants de neuf pays de l’Union européenne. Ces écocitoyens, parrainés par plusieurs eurodéputés - dont Eva Joly -, estiment qu’il est grand temps d’introduire dans le droit européen des normes contraignantes à l’encontre de ceux qui se rendent coupables de crimes contre l’environnement.

 

clip image056 Participez !!

 

 

AVEC JACCAR HOLDING  L’EUROPE S’EQUIPE POUR IMPORTER DU GAZ DE SCHISTE DE PENNSYLVANIE.

 

L’Europe hésite à ouvrir les vannes du gaz de schiste. Mais elle ne crache pas sur cette source d’approvisionnement à bas prix quand il vient d’ailleurs. Le groupe britannique Ineos est ainsi en train d’équiper son complexe pétrochimique norvégien de Rafnes pour fabriquer de l’éthylène à partir de l’éthane à la place du propane et du naphta. Cet éthane viendra de Marcus Hook, en Pennsylvanie, une ancienne raffinerie de pétrole transformée en terminal d’exportation de gaz de schiste des Apalaches

Pour le transporter à partir de 2015 à travers l’Atlantique, Ineos a choisi d’affréter à long terme (15 ans) des navires du groupe Jaccar de Jacques de Chateauvieux.

 

clip image058

 

mais Qui DONC est derrière Jaccar ?

Jacques de Chateauvieux, patron de la Jaccar Holdings, (salaire / rémunération 2010 : 765 000 €), est  réunionnais, il est l’une des principales fortunes de l’outre-mer français. En 1996, le Point  évoquait J.D.C comme étant l’un des plus puissants hommes de la Réunion, plus puissant qu'un préfet... Ce qui lui a permis de passer comme chat sur braise sur une condamnation à de la prison avec sursis  et une amende dans une affaire de corruption : il avait graissé la patte d’un notable pour obtenir le droit d’implanter un supermarché.

 

Broutille. Outre sa chaîne de télévision (Antenne Réunion), il possédait des supermarchés, des bateaux de pêche, un gigantesque patrimoine foncier et des centaines d'hectares de canne à sucre. Des plantations qui ne représentaient déjà plus, fin des années 90, qu'une petite partie de ses activités, très diversifiées (dans le maritime, la distribution et l'agroalimentaire ou encore l'aviation, puisqu'il possédait un cinquième de Corsair. Mais le vent a tourné, la Réunion devenait trop petite et les activités se sont redirigées essentiellement vers les activités pétrolières et maritimes. Mais pas que…

En avril 2008, il prenait, la présidence du conseil de surveillance d’Axa, géant européen de l’assurance, jusqu’en avril 2012.

Le  26 avril 2011, Wansquareinformait ses lecteurs que Jacques de Chateauvieux prenait aussi la tête de SAGES, société dont le rôle est d’être associé commandité de Michelin.

Jaccar est aussi un actionnaire de référence - avec 45 % du capital.- du groupe Piriou spécialisé dans la construction, la réparation et l'ingénierie navale.

 

Mais J.D.C. est surtout le Président du Conseil d’Administration de BOURBON dont la Jaccar Holdings SA détient, depuis le 23 janvier 2012, plus de 25% du capital et dont il est le principal actionnaire.

 

Bourbon propose une gamme complète de services maritimes à l’offshore pétrolier en offshore profond et en offshore continental. Ce groupe est également spécialisé dans le transport de marchandises en vrac au travers de sa filiale SETAF-SAGET et assure la protection du littoral français pour la Marine nationale au travers de sa filiale Les Abeilles. Dans le cadre du nouveau plan « Bourbon 2015 Leadership Strategy », la compagnie investira 2 milliards de US$ pour offrir aux clients pétroliers une large flotte de 600 navires offshore.

 

D’après la presse, Jacques de Chateauvieux était en 2005 la 75e fortune professionnelle de France et la plus importante de l’outre-mer français. En 2006 et 2007, d’après Challenges, il était désormais en 66e position, sa famille et lui ayant vu leur fortune tripler en quatre ans pour atteindre 645 millions d’euros. 

 

 

Allemagne

 

Intense réflexion au plus haut niveau et prise de décisions sur les gaz de schiste

 

LE Schleswig-holstein plaide pour l’arrêt de tous les travaux d’Exploration pour les gaz de schiste en Allemagne

par la rédaction de la Revue Œil Ouvert

 

Au Bundesrat, (la Chambre haute) ce 1er février, des députés de l'opposition - sociaux-démocrates et Parti Vert- ont appelé le gouvernement de la chancelière Angela Merkel à adopter une réglementation stricte concernant la technologie de la fracturation hydraulique. 

Le Bundesrat, qui représente les 16 États fédérés d'Allemagne, a approuvé une résolution qui demande une appréciation de l'impact environnemental de la fracturation et une consultation publique avant de lancer ce processus.

« L'idée est de rejeter l'utilisation de cette technologie, tant que les risques associés ne peuvent être écartés à  cent pour cent », a plaidé Torsten Albig, premier ministre du Land de Schleswig-Holstein, lors du débat au Bundesrat. Pour ce dernier, le bien-être et la santé de la population sont la priorité absolue, ainsi que la qualité des eaux souterraines.

Le Schleswig-Holstein, la Rhénanie du Nord-Westphalie, le Bade-Wurtemberg, la Rhénanie-Palatinat et la région de Brême rejettent l'utilisation de produits chimiques toxiques pour l'environnement dans la fracturation, tant que les risques ne sont pas clairs.

 

 

pas de fracturation hydraulique en Allemagne
"prochainement"

11 02 2013 / Par la correspondante en Allemagne de la Revue Oeil Ouvert

 

« Le ministre fédéral de l'environnement vient d'annoncer qu'il n'y aura pas de fracturation hydraulique en Allemagne "prochainement". En tout cas, le gouvernement ne veut pas rendre la chose possible pour les sociétés gazières qui sont priées de cesser de déposer des demandes ! »


A voir :

 

http://tagesschau.de/wirtschaft/fracking-deutschland100.html

ANALYSE de notre correspondante, membre des Collectifs allemands contre les Gaz de schiste


 « Certains spéculent déjà sur le "prochainement" qui tomberait à la date des prochaines élections fédérales (septembre 2013). Sans doute, mais le CDU n’a-t-il pas comprisa qu'ils perdrait des voix aux élections en suivant les convictions des libéraux, fervents partisans du gaz de schiste.

En Basse-Saxe, les collectifs ont fait une campagne anti-CDU/FDP. Ils pensent que le CDU a ainsi perdu quelques voix précieuses qui ont permis au SPD et aux Verts de remporter les élections le 20 janvier dernier. Les négociations de coalition sont en cours, et Stefan Wenzel des Verts - le premier élu à rendre visite aux membres du Collectif de Lünne, en Basse Saxe, (dès l'hiver 2011) - doit devenir ministre de l'environnement.

Le ministre de l'environnement du Schleswig-Holstein fait aussi beaucoup de bruit et se scandalise du manque de pouvoir de décision du gouvernement et des communes pour stopper les sociétés gazières.
Enfin, il y a dix jours, la Chambre haute fédérale (Bundesrat) a astreint le gouvernement fédéral à étudier la problèmatique du gaz de schiste qui est majoritairement refusé par les länder (même la Bavière !).

Nous restons vigilants cependant car, depuis deux mois, les sociétés gazières sont très présentes dans la presse et travaillent apparemment les libéraux au corps. »

 

 

BERLIN VEUT UNE LOI SUR LA FRACTURATION HYDRAULIQUE AVANT L'AUTOMNE

(©AFP / 16 février 2013 16h23)

 

Le ministre allemand de l'Environnement, Peter Altmaier, a annoncé samedi qu'il souhaitait faire voter une loi sur la fracturation hydraulique, une technique d'extraction d'hydocarbures controversée, avant les législatives cet automne.

Je promets une réglementation législative (sur la fracturation hydraulique) avant les législatives et que le débat sera mené dans une atmosphère raisonnable et apaisée, a indiqué le ministre dans une vidéo sur la chaîne du gouvernement allemand sur Youtube.

 

 

BELGIQUE

 

LE GAZ DE SCHISTE CONTINUE A FAIRE DEBAT EN BELGIQUE

07 février 2013


Interrogé jeudi à la Chambre, le secrétaire d'Etat à l'Energie, Melchior Wathelet (cdH) a opté pour une "position pragmatique". Ce n'est "ni oui ni non mais cela dépendra des études en cours", a-t-il dit. "S'il s'avère qu'il existe des possibilités d'extraire du gaz de schiste chez nous, nous devrons examiner la question en fonction du potentiel économique extraordinaire, son impact sur les prix et la compétitivité tout en tenant compte des conséquences sur l'environnement", avait-il ajouté.

 

 

Ukraine

 

LES PROJETS  D’EXPLOITATION DE GAZ DE SCHISTE CONTROVERSES 

 


clip image060

 

A Donetsk, plusieurs dizaines de militants, adultes et enfants, arborant des masques médicaux et des masques à gaz, ont manifesté ce 9 février contre la production de gaz de schiste dans la région du Nord de l’Ukraine.

 

 

ROUMANIE

 

GAZ DE SCHISTE - Feu vert pour Chevron

 

Le Conseil du département de Vaslui (nord-est de la Roumanie), a donné son feu vert à la société américaine Chevron pour faire les travaux d'aménagement et de forage nécessaires à la prospection de gaz de schiste. Cette décision concerne le village de Păltiniș, dans la commune de Băceşti, situé à une centaine de kilomètres de Bârlad, au nord du département.

 

 

AMERIQUE DU NORD

 

QUEBEC


Le bape reprend la main et Les pétroliers et les gaziers s’énervént !

 

MORATOIRE SUR LE GAZ DE SCHISTE : UN AUTRE RECUL... POUR LES REGIONS!

MONTRÉAL, le 11 févr. 2013 /CNW Telbec/ SOURCE : Association québécoise des fournisseurs de services pétroliers et gaziers (AFSPG)

 

Mercredi dernier, le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs a annoncé que le comité chargé de l'étude environnementale stratégique (EES) sur le gaz de schiste au Québec était démantelé, et que le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) devra se pencher une fois de plus sur la question. Il a également annoncé qu'il déposera prochainement un projet de loi pour un moratoire sur l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste dans les basses-terres du Saint-Laurent. Le président de l'Association québécoise des fournisseurs de services pétroliers et gaziers (AFSPG), M. Mario Lévesque, se dit très déçu de constater que ce sont tous les Québécois, et à plus forte raison ceux des régions, qui seront pénalisés par cet autre recul du gouvernement Marois.

 

Corollaire :

 

LUCIEN BOUCHARD DEMISSIONNE DE LA PRESIDENCE DU LOBBY GAZIER

Hugo Joncas . les affaires.com . 07-02-2013

 

Lucien Bouchard, ancien premier ministre du Québec de 1996 à 2001, démissionne de son poste de président de l’Association pétrolière et gazière du Québec. La société gazière albertaine Talisman, qui payait ses honoraires comme président du regroupement, se retire en effet de l’Association (APGQ). «L’une des conséquences, c’est la démission de Lucien Bouchard», explique Stéphane Perrault, porte-parole de Talisman. La société TALISMAN rappelle qu’elle a décidé, l’automne dernier, d’interrompre ses projets au Québec.

 

 

ETATS-UNIS : IMPORTANTE BATAILLE CONTRE L’EXPLOITATION DES GAZ DE SCHISTE PAR FRACTURATION HYDRAULIQUE

Par Peter Rugh / Mondialisation.ca, 18 février 2013

 

 

Le Département de la Protection

de l’Environnement n’a pas pu publier ses conclusions dans les délais (…) parce que le Département de la Santé a déclaré qu’il reportait la publication de son étude. Sans l’aval du docteur on peut être à peu près certain que Cuomo ne pourra pas déposer les protocoles de forage avant la date limite fixée au 27 février.

Si les protocoles ne sont pas déposés avant le 27 février, il faudra recommencer la procédure de validation à zéro.

Il est intéressant de constater que Cuomo et son administration n’ont fait aucune déclaration à l’approche de la date limite. Le gouverneur n’a pas mentionné la fracturation hydraulique dans son discours sur l’état de l’Etat le mois dernier, alors même que les délégués qui arrivaient dans le Palais des congrès où Cuomo devait faire son discours avaient été accueillis par des milliers de manifestants qui psalmodiaient : “Interdisons la fracturation hydraulique tout de suite !”

 

 

AMERIQUE DU NORD

 

USA


UNE CARTE DES FORAGES EXPONENTIELS EN PENNSYLVANIE DE JANVIER 2005-AVRIL 2012

Publiée le 23 mai 2012

 

http://www.eia.gov/todayinenergy/deta...

 

 

Fracturation Hydraulique à New York: décision reportée

12 02 2013

 

clip image062clip image064

 

Le Département de la Santé (DOH) vient d’annoncer
qu’il avait besoin de plus de temps pour r compléter le dossier santé.

Le Dr. Nirav Shah, Commissaire pour la Santé a envoyé, le 12 02 2012, un courrier au Commissaire du Département de Sauvegarde de l’Environnement (DEC), Joe Martens, pour indiquer que le DOH aurait besoin de plus de temps pour compléter son étude sur les impacts sanitaires de la fracturation hydraulique dans le cadre de l’étude d’impact monumentale menée par le DEC.

 

 

AUSTRALIE

clip image066

 

Doubtful Creek, à 100 km au sud de Brisbane en Nouvelle Galles du Sud

 

DES CAMIONS AMENANT « LA SAUCE » A FRACTURER ENCADRES PAR LES POLICIERS AUSTRALIENS 

Voir la vidéo Publiée le 5 févr. 2013


clip image068

 

 

CLIMAT

 

MANIFESTATION RECORD POUR LE CLIMAT A WASHINGTON

Tribune de genève / le 17.02.2013

 

Des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés dimanche à Washington pour appeler Barack Obama à tenir ses engagements et présenter des mesures pour le climat.

«C'est de loin, de très loin, le plus gros rassemblement sur le climat de l'histoire américaine», a lancé l'écologiste Bill McKibben, devant une foule de manifestants, dont beaucoup de jeunes, rassemblés dans le froid sur la colline du Washington Monument, face à la Maison Blanche.

 

 

Pour soutenir ce mouvement, vous pouvez signer la pétition en ligne (en anglais uniquement) en cliquant ici : Appel pour le climat aux Etats-Unis

 

 

NUCLEAIRE

 

clip image070

 

France

 

Energie. Nucléaire : la France doit se préparer à « l’inimaginable »


Selon l’IRSN, il faut s’attendre au pire scénario en cas d’accident

Selon Jacques Repussard, directeur général de l’IRSN « Il faut accepter de se préparer à des situations complètement inimaginables parce que ce qui nous menace le plus, ce n’est pas un accident standard ».

(…) Si un accident se produit, le moins invraisemblable est que ce soit un accident absolument extraordinaire, lié par exemple à des effets dominos avec d’autres installations voisines, des aléas naturels ou des actes de malveillance. Il faut se préparer à ce type de scénarios », a averti le responsable de l’IRSN.

 

Si un accident nucléaire majeur survenait en France, il coûterait à l’État plus de 430 milliards d’euros, soit près d’un quart de toute la richesse produite par le pays en une année, sans compter l’ampleur des dégâts sanitaires que cela engendrerait.

 

 

USA

 

ÉTATS-UNIS. BARACK OBAMA VEUT REDUIRE L'ARSENAL NUCLEAIRE

Le2minutes.com 12 02 2013

 

Le président des Etats-Unis Barack Obama va plaider pour une importante réduction de l'arsenal nucléaire américain à travers le monde, au cours du discours sur l'état de l'Union qu'il prononcera aujourd’hui mardi devant le Congrès, rapporte dimanche 10 février soir le "New York Times". Citant des responsables de l'administration ayant requis l'anonymat, le quotidien indique que le président Obama s'est accordé ces derniers mois avec la hiérarchie militaire sur la possibilité de réduire d'un tiers l'arsenal américain. Dans son discours, Barack Obama ne donnera probablement de chiffres mais des responsables de la Maison Blanche examinent de réduire à environ 1.000 le nombre d'armes nucléaires déployées, ajoute le "New York Times". Les Etats-Unis possèdent actuellement quelque 1.700 armes nucléaires. (…)

 

 

RUSSIE

 

Écroulement d'un toit à la centrale de Tchernobyl

13 février 2013 | 13:17

 

Une section de 600 m2 du toit d’un bâtiment abritant les turbines du quatrième réacteur s’est écroulée mardi, a déclaré la porte-parole de la centrale, Maya Rudenko, à l’Associated Press. Selon les services d’urgence, une accumulation de neige est à l’origine de l’incident.

 

 

AUTRES LUTTES

NOTRE DAME DES LANDES

 

clip image072

 

VOICI LES VRAIES RAISONS POUR LESQUELLES L’ETAT VEUT UN AEROPORT A NOTRE DAME DES LANDES

 La Zad est partout - 11 février 2013

 

Le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes s’inscrit dans un système plus général, qui imbrique activités du BTP (bâtiment et travaux publics), financement des collectivités locales et partis politiques.

 

 

NON !!!

clip image074

Brésil 

 

ASSASSINAT A RIO DE CICERO GUEDES, DIRIGEANT DU MST, COORDINATEUR DE L’USINA CAMBAHYBA

 

MST (Brazil) / 26 janvier 2013

 

Le travailleur rural et militant du Mouvement des Sans Terre a été assassiné par des tueurs à gage le 25 janvier 2013, aux alentours de la raffinerie sucrière Cambahyba, dans la municipalité de Campos dos Goytacazes (RJ).

Cicero était devenu une référence dans la construction des connaissances en agro-écologie tant parmi les compagnons du Mouvement Sans Terre que parmi les étudiants et les professeurs de l’Université do Norte Fluminense.

 

 

TRANSITION

 

AUSTRALIE – LES VILLES ORGANISENT LEUR SURVIE ALIMENTAIRE

9 fév 2013

 

Sans changement radical imposé d’ici 2030, 30 millions de citadins seront dépendants d’une chaîne d’avions et de camions pour leur survie alimentaire, à la merci du moindre choc pétrolier. Certains ont décidé de ne pas attendre que les gouvernements réagissent, comme Michael Mobbs, dans la banlieue de Chippendale à Sydney.

 

 

ALTERNATIVES

 

CONVERSION ACCELEREE DU CO2 EN PETROLE ARTIFICIEL !

07/01/2011 pas nouveau mais à suivre…

 

Après 5 années de recherche menées en coopération étroite avec les universités d’Alicante et de Valence, Bio Fuel Systems (BFS) a mis au point le premier « procédé de conversion énergétique accélérée » qui permet de transformer les rejets excessifs de CO2 en un pétrole de qualité.


Sur 1 hectare et selon un scénario de rentabilité optimale, une usine-type BFS de dépollution/valorisation est ainsi capable d’absorber 12 000 tonnes de CO2 par an et d’assurer une production continue et annuelle d’environ 5 500 barils de pétrole, voire 0,45 Mégawatts d’électricité (le CO2 capté peut être transformé en électricité grâce à des turbines ou des Moteurs de Combustion Internes).

 

 

CIRCULEZ YA PLUS RIEN A VOIR !

ENFIN PRESQUE…

 

clip image076

VIDEO : Quand la musique sort des poubelles

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Comité d'info de Malarce sur la Thines
  • : GAZ DE SCHISTE "ni ici ni ailleurs"
  • Contact

ardeche4 SANS FOND

Ne sont mis en ligne que les journaux à partir du 1er juillet 2011

Liens Vers Des Sites De Collectifs Contre L'exploration Et L'exploitation Du Gaz De Schiste